Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Toutes les nuits je me torture pour savoir comment abreger au plus vite les souffrances de ma grand mère, lorsqu'on demande au médecin si elle est consciente, ils répondent certainement que non quand ils répondent , je me creuse donc la tête à leur place pour le savoir car si elle est consciente et qu'il n'a plus rien à faire, alors il faut que je trouve au plus vite un médecin qui acceptera de l'aider à mourir dignement sinon c'est moi qui lui ferait une piqure de morphine à dose létale.

Je m'angoisse il faut que je sache .....et dans la nuit je pense à faire des pancartes .

Le lendemain , les yeux de ma grand mère suivent les mots et elle ferme les yeux pour dire oui, donc elle entend tout, elle comprend tout, elle est enfermé dans son corps et ne peux plus communiquer , elle n'est même pas sédaté pour sa souffrance psychologique, on la pose le matin dans un coin de sa chambre .....Il faut que je la sorte au plus vite,ces soi disants médecin ne la calculent même pas , elle a 93  ans elle est alzheimer , elle est juste bonne à partir dans un mouroir , mouroir ou ils vous envoient et ou ils touchent une commission ....... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EN MEMOIRE DE MA PETITE MAMIE

3 fevrier 2014

Ma mère retrouve ma grand mère par terre dans sa chambre elle m'appelle, j'appelle les pompiers, ils l'emmènent aux urgences, elle a 93 ans elle est alzheimer mais toujours maquillée joliment apprêtée, j'ai une grand mère très coquette ,c'est très important pour elle.

Le lendemain matin nous nous rendons aux urgences, elle est toujours dans le meme état, les sourcils froncés, les yeux fermés elle n' a que des soubresauts, nous rencontrons le docteur qui nous dit que c'est soit un avc, soit un empoisonnement et à ce moment là elle va se réveiller, ils vont lui faire un scanner et elle part dans l'hôpital annexe pôle gériatrie courts séjours

 

Le lendemain nous nous y rendons et là le sens de l 'expression sentir le sol se dérobait sous ses jambes prend toute sa signification, elle est emmurée dans son corps

je sors de la chambre pour ne pas m'effondrer et vais voir l'infirmière et lui dis

"ce n 'est pas possible , elle peut rester des années emmurée dans son corps , ce n 'est pas possible non , elle me répond l euthanasie est interdit

 

Elle ouvre les yeux mais on ne sait pas si elle comprend , si son cerveau fonctionne toujours alors je prepare des affiches pour le lendemain en écrivant des question et

pour dire oui ferme les yeux une fois, et nous voyons ces yeux parcourir les lignes et elle fermettes yeux pour dire oui et là c'est l'angoisse elle est completement consciente de son état; Pour moi il est hors de question qu'elle reste dans cet état des années meme des mois , un signe la télé parle de l ADMD association pour le droit de Mourir dans la dignité;

je les contacte, et à partir de ce moment je décide de faire sortir magrand mère de cet hôpital malgré l'avis de ma mère

Un jour que nous allons la voir plus de mammite dans la chambre putain ils ne nous ont pas prévenus qu'elle était morte, je meprécipite voir son médecin qui me répond non je ne suis plus son médecin elle a changé de chambre….

Je vais voir l'autre médecin , lui dis qu'elle est toute à fait consciente , elle n 'en a rien a foutre

Le lendemain alors que ma mère est à l hôpital, j'appelle le médecin et lui demande si elle a une sédation pour la souffrance pschychologique car elle est toute a fait lucide, qu'il faut prendre en compte que c'est une femme qui a toujours été angoissée et qu' elle a une démence aussi a prendre en compte , que je veux la ramener à la maison , que je ne veux pas d'acharnement thérapeutique , qu'une fois elle a eu un avec apres elle n en a as eu puiselle en a eu un puis pas eu donc je lui dis vous etes bien d accord qu' elle est en fin de vie , oui madame , alors ça va servir à quoi de lui faire un second scanner , si vous me la guérissez alors oui , mais comme ce n 'est pas le cas stop je la ramene chez nous, on s 'en occupera mieux, mais madame elle ne peut pas mourir chez vous c 'est très dure, vous ne pourrez pas , cela fait 10 ans qu'elle est alzheimer si nous avions voulu nous en débarrasser nous l 'aurions fait depuis belle lurette, l année dernière lorsquelle a atterrie au candelie pour démences , ils voulaient absolument qu'on la mette dans une maison de retraite , on ne l'a pas fait et on va la recupere pour la stimuler et si c'est vain alors elle sera sédatée, mais madame je ne comprends une fois vous voulez la stimuler une fois vous voulez la sedatez je repose ma question est elle sédatée réponse ben….. oui, nos equipes sont compétentes , je lui répond je n'en doute pas c est certainement pour cela qu'on a retrouvé ma grand mère avance les pieds violets et les mains incrustés des coutures du fauteuil , car déplacée du lit le matin et apres ben apres ils ne repassent que le soir alors oui j'ai des doutes sur vos compétences;bon je vous dis lundi quand elle sort et des que nous sommes arrivés le lundi elle nous a prévenu d'un ton très sec que ma grand mère sortira jeudi , je demande alors s'il faudra une infirmière et le médecin quand elle rentrera chez nous , non non, comment ca va se passer pour ses traitements le matériel médical cet , on vous le donnera le jour de sa sortie , non non ca va pas il nous les faut avant si on doit commander non non y a rien a commander ( si on était allées dans la pharmacies avec qui ils bossent) donc l ordonnance du matériel médical a refaire , lorsque je les rappelle pour leur dire qu'il faut qu'ils refassent l'ordonnance car pour le responsable du magasin de matériels médicales ça ne veut rien dire, je leur donne le numéro de fax

 

Entre temps il a fallu trouver une équipe d'infirmières et je n'ai eu aucun problèmes car il y a une équipe très bien il n en a pas été de meme pour l'auxiliaire de vie, en effet vous pouver faire une demande de dossier APA mais il ne faut pas que votre retraite dépasse 1500 e sinon vous n'êtes pas prioritaire et je le comprends très bien mais alors on fait comment pour trouver une aide auxiliaire de fin de vie

On s'adresse à des sociétés comme je l ai fait et on ne les prends meme pas une fois, alors j'ai trouvé une dame qui m'a dit d'arrêter de chercher , qu'elle se sentait investi par notre mission de la faire partir à la maison , dans l'amour des siens, avec les odeurs , les bruits de la maison et non pas comme un vieux truc dont on se débarasse parceu'on travaille qu'on na pas le temps, que c'est moche a voir, que que que .Elle pourra venir 3 fois par semaine 2h par jour

 

Ma grand mère sortira le 20 février, heureusement que je fais venir une infirmière et le docteur alors qu'a l hôpital ils m'avaient dit que ce nétait pas la peine, non seulement ses urines étaient noires et je l'avais vu àl'hopital, je leur avais dit ils m'avaient répondus que c'était normal , le docteur assure qu'elle a une infection et que cela doit lui faire mal , il fait faire une analyse d'urine , résultat elle a un milliards de bactéries ,virus ect, Marléne l'aide auxiliaire me l'avez dit au telephone, une sonde urinaire c'est la porte ouvert a de grandes infections il faut lui enlever , je comprendrais plus tard que l hôpital a mis la sonde urinaire a ma grand mère car ils n'avaient pas envie de la changer tout en sachant ce que ça allait lui provoquer comme infections.

 

Les jours passent , aucune amélioration , je continue a essayer de faire comprendre à ma mère que stop il faut stopper sa souffrance et comme d habitude je me heurte a ma famille qui n' est peut être pas pres encore a le ré entendre mais à un moment donné , ok on souffre mais qui souffre le plus c'est bien la personne en fin de vie , donc il faut passer à un second processus qui est de celui d'accepter qu'il n'y a plus rien à faire, que le meilleur pour cette personne est de la libérer surtout une femme comme ma grand mère , je me met tellement a sa place…..

Ma mère est dévastée incapable de résonner malade comme un chien du a un empoisonnement alimentaire

Elle m interdit de parler d euthanasie,elle m interdit de parler au médecin , elle m interdit tout mais elle est incapable de raisonner et de prendre des initiatives, je rappelle lADMD pour lui dire qu'il faut qu'on se fasse aider , on y arrivera pas , je lui dis que j ai contacté lHAD pour que ma mère soit soulagée le temps qu'elle recupere un peu, elle me répond oh non surtout pas l HAD ils vous tiennent la main jusque au bout et n augment pas la morphine qu'au compte goutte

Trop tard ils viennent évaluer ma grand mère demain a 14h

Je tape sur le net HAD et loi Léonetti et je tombe sur le témoignage dramatique d'un cas que vous pourrez lire plus bas Je n'en dors pas la nuit, je vais remettre ma grand mère a des intégristes à des tortionnaires , le lendemain matin je demande au pharmacien meme réponse, j'appelle mon le médecin traitant de ma grand mère , lui dit que l HAD passe aujourd hui il me dit qu a partir du moment ou la machine HAD est parti , lui ne pourra plus rien decide , il devra rendre des comptes au docteur de l HAD,

A ce moment j'y vais franco il y a urgence , je lui demande

"Appliquez vous la loi Léonetti , il me répond c'est à dire , je lui dis la sédation, et je lui explique que ma grand mère est complètement consciente, que c'était une femme très coquette , une femme angoissée et souffrant d'alzheimer et qu on ne peut pas la laisser ainsi, il me répond je n'ai pas besoin de loi Léonetti et si meme vous prenez l HAD il n'y a personne au dessus de moi pour me dire ce qu' il y a faire sur ce je lui dit que je ne veux pas d HAD,

14h Un ange blond arrive grand sourire , l ADMD se serait elle trompée au sujet de l HAD

Je lui dis que je me suis renseignée , que si on l 'est prend mon médecin ne sera plus le décideur, il m 'affirme que non seule le médecin de ma grand mère restera décideur …. et me dit tout le contraire de ce qu'on m' a dit sue eux … Je lui explique comment était ma grand mère et comment elle est maintenant qu'il lui faut un sédation pour sa souffrance psychologique et physique , il nous fait un grand sourire et demande de la voir, il ne la verra que quelques secondes et nous ressortirons de sa chambre pour nous entendre dire

"Votre grand mère ne nécessite en aucune maniere de sédation …. je lui ah oui elle n'a pas de souffrances visibles , il me répond vous savez la sédation c'est à la limite pour un cancéreux en fin de vie et encore

Merci monsieur l infirmier et au revoir car il n'était qu'infirmier mais rempli de conviction , futur gourou

Je rappelle le médecin de ma grand mère et lui dit que je ne prends pas l HAD ,mais qu il faut qu il passe pour ma grand mère et pour ma mère qui est malade depuis plus d une semaine et qui repousse toujours l 'appel du docteur

Ce jour là ma grand mère parle pour la première fois et la dernière , elle ne peut pas déglutir donc elle ne peut ni boire ni s alimenter donc on lui humecte les lèvres la bouche avec une compresse et de l eau, a un moment donné elle dit en se servant de sa respiration boire , puis je reste seule avec elle et a deux reprises dis mon prénom avec un regard qui en disait long sur ce qu'elle attendait de moi ….je pense.

Le docteur passe , va voir ma grand mère qui la regarde, nous ressortons de sa chambre , il nous explique mais surtout à ma mère qu'elle est en fin de vie , et que par son regard

qu 'elle lui avait fait elle se savait en fin de vie et que si nous étions d accord nous allions la sédater , d'abord pour lui soulager sa souffrance psychologique , physique et ensuite la laisser partir dans les meilleurs conditions .

La sédation a commencé le mardi 25 février a été augmenté le vendredi et elle est parti le mardi 4 mars.

 

Nous nous en sommes occupées , l'avons changés , a cause de l incompétence de l hôpital ou je l ai sortie , son pubis avait gonflé de 10cm et elle perdait beaucoup de sang , voilà comment on vous rend vos vieux à partir du moment ou ils ont compris qu'ils ne toucheraient pas un sou de la maison de retraite dans laquelle ils voulaient l envoyer , puisqu'elle n'ira pas alors à partir de ce moment vous n'existez plus douleur peine ou pas

 

Alors voilà tout simplement la triste réalité et je vous invite a préparer votre fin de vie si vous ne voulez pas finir dans de telles conditions il faut le vivre pour le croire

 

 

 

 

 

 

 

En Mémoire de ma Petite Mamie
En Mémoire de ma Petite Mamie
En Mémoire de ma Petite Mamie
En Mémoire de ma Petite Mamie
En Mémoire de ma Petite Mamie
En Mémoire de ma Petite Mamie
En Mémoire de ma Petite Mamie
En Mémoire de ma Petite Mamie
En Mémoire de ma Petite Mamie
En Mémoire de ma Petite Mamie
En Mémoire de ma Petite Mamie
En Mémoire de ma Petite Mamie
En Mémoire de ma Petite Mamie
Tag(s) : #Témoignages

Partager cet article

Repost 0