Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

    Le Locked-In Syndrome

Ni maladie évolutive ni état végétatif, le locked-in syndrome (littéralement : syndrome d’enfermement) est un état neurologique rare devant lequel la médecine est souvent désorientée.
Le LIS est consécutif majoritairement à un accident vasculaire cérébral (AVC appelé aussi « attaque cérébrale »), plus rarement à un traumatisme, détruisant le tronc cérébral, véritable noeud de communication entre le cerveau et la motricité. L’AVC peut être de deux types : Il s’agit le plus souvent d’un accident ischémique - un caillot - ou d’une hémorragie du tronc cérébral : une artère se rompt et crée une hémorragie dans le cerveau.

L’AVC peut survenir sans prévenir, parfois des migraines intenses l’annoncent associés à d’autres troubles neurologiques.
Les causes du locked-in syndrome sont communes aux facteurs de risques de tous les accidents vasculaires cérébraux : cholestérol, hypertension, diabète… parfois aucun facteur n’est décelé.
Totalement paralysé, muet, mais le cerveau intact

Après une phase de coma ou non, le LIS se traduit par :

  1. une paralysie complète.
    Tout mouvement est impossible, excepté le clignement des paupières.
  2. une incapacité de parler.
    D’où la nécessité, pour communiquer, d’un code fondé sur le regard.
  3. un état de conscience, des facultés intellectuelles, parfaitement intacts.

La personne Locked-In Syndrome voit, entend et comprend tout, mais ne peut plus ni bouger ni parler.

Le syndrome d'enfermement ou "pseudo-coma" a été dévoilé au grand public par le livre "Le scaphandre et le papillon" de Jean Dominique Bauby. De quoi s'agit-il ?

Le "locked-in syndrom", qu'est-ce que c'est ?

La dénomination anglaise de ce syndrome a été inventée pour la première fois par un neurologue et un neurochirurgien, confrontés à différents cas de patients plongés dans un pseudo-coma mais pleinement conscients. C'est ainsi que ces deux scientifiques, Plum et Posner, ont utilisé ce terme pour la première fois en 1965 pour désigner le syndrome d'enfermement. Il s'agit d'un état neurologique rare.

Comment agit le "locked-in syndrom" ?

Pour expliquer simplement ce syndrome, nous pouvons dire que tous nos mouvements suivent le même processus. Notre cerveau envoie l'ordre à un muscle de bouger par le biais de notre tronc cérébral, de la moelle épinière et des nerfs moteurs qui partent des vertèbres en direction des muscles.

Le problème est que, pour les patients atteints du "locked-in syndrom", une interruption intervient sur ce trajet, la plupart du temps en raison d'un AVC. Cette interruption provoque une paralysie, qui sera plus ou moins étendue selon l'ampleur de la zone interrompue. Dans le cas du "locked-in syndrom", c'est entre le tronc cérébral et la moelle épinière que l'information ne passe plus.

Définition

Le syndrome d'enfermement, ou locked-in syndrome, désigne une paralysie quasi complète de l'organisme, malgré une conscience et des facultés cognitives intactes.

L'individu est comme enfermé dans son corps. Il ne peut pas manifester ses émotions, ni parler, ni bouger. Seuls les paupières et les yeux restent partiellement mobiles. Les sens sont intacts, et notamment le toucher et la sensation de douleur persistent.
 

Causes

Il est généralement causé par un AVC ou un traumatisme lésant le tronc cérébral. Le passage des messages nerveux est interrompu vers et depuis le cerveau.

http://www.alis-asso.fr/-LIS-qui-suis-je-

"Locked-in syndrom" être emmuré vivant
Tag(s) : #Locked-in Syndrom

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :