Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

EN MEMOIRE DE GIOVANNI MON PERE

Mars 2011

Mon père qui est venu me voir en novembre et qui semble en bonne santé , 1 m 85 88 kilos , ressent une très grande douleur au niveau du dos , il attend comme tous les personnes qui ne sont jamais malades car la maladie ils ne connaissent pas, c'est pour les autres, il attend et maigri ,se rend chez l'ostéo …. le chiropracteur…le kinésithérapeute mais la douleur persiste.

Je m'énerve un peu et je lui dis que le seul moyen de savoir ce qu'il a, c'est de passer un IRM, non l IRM je ne peux pas je suis claustrophobe et ça traine pendant deux mois, et puis un soir les pompiers viennent le chercher et l'emmène aux urgences à côté de chez lui.

Là encore ça traine , ça traine tellement que je décide de tout prendre en main, j' appelle le docteur qui me dit qu'ils vont faire un IRM après avoir fait un scanner et de nombreux examens et ça continue de trainer . Je rappelle donc en demandant ce qu'il a et on me répond qu'on ne peut pas me le dire !!!

Ils ne peuvent le révéler qu'à un médecin ,soit !!! même si je n'habite pas paris je ferai appeler mon médecin traitant qui ne connait pas du tout mon père, il se renseigne et me dit que ce n'est pas claire, qu'il a du leur tirer les vers du nez mais qu'il n'a pas eu grand chose à part que c était grave , à partir de ce moment là ,je veux son dossier et le faire sortir de cet hôpital qui n'est pas du tout spécialisé dans les cancers , car même si à ce moment là je ne sais pas que c'est un cancer, j'ai compris depuis longtemps que c'est grave et un petit hôpital comme celui de bry sur marne n'a aucune spécialisation , ils font de la rétention d informations , c 'est donc que:

-soit qu'ils ont fait une connerie quelque part

-soit ils trouvent en ce patient qui est mon père ,un gros potentiel d augmenter leur rentabilité , ceux sont les lits occupés et les lourds traitements qui renflouent les caisses des hôpitaux et au pire voyons voir ce que fait la chimio la plus forte sur un malade au stade terminal !!!

J appelle donc pour avoir le dossier , ls ne veulent pas me le donner, grâce au conseil d un ami d une amie ( merci Ode) je leur dis alors que je vais faire passer un huissier pour constater que vous ne voulez pas me le donner, je veux le faire rentrer à l' hôpital Américain car je veux qu'il passe un IRM au plus vite.....

Du coup comme par hasard il y a un désistement à l'IRM mais impossible d'avoir le résultat.

Je décide alors d'étudier tous les protocoles possibles pour ce cancer, les traitements de confort..

Je rencontre le docteur de bry sur marne qui n'est là que 3 fois par semaine, elle s'occupe de cancers dans un autre hôpital , parle russe,donc très mal français,, je lui explique que je ne suis pas contente et vu comme cela traine ,je lui ai apporté tous les protocoles dont mon père pouvait bénéficier, à ce moment je vois bien que je l'emmerde au plus au point , elle n'arrête pas de regarder sa montre et me dit qu'elle a une réunion avec le staff…. !!!

Pour l'EPO vu son taux d'hémoglobine ,il aurait du en avoir mais l'EPO coute cher , pour les protocoles il pourrait en bénéficier mais il faut qu'elle se renseigne !!!

Entre temps, je contacte et prends rendez vous avec le Premier centre de lutte contre le cancer en Europe, Gustave Roussy .

http://www.gustaveroussy.fr/

Je rencontre , un oncologie très humain, je lui explique ce qui se passe depuis que mon père a atterri dans cet hopital, je lui sors mon dossier avec toutes mes recherches de protocole et essais cliniques dont mon père pourrait bénéficier, il me demande si je suis médecin, je lui répond non juste malade donc j'ai étudié ce qui serait le meilleur pour mon père, je lui dis que le médecin là-bas ne parle pas très mal français il me répond que pour ça il faut se plaindre à Roselyne Bachot qui fait venir des médecins étrangers pour les payer moins chers, ensuite il nous dit que mon père a un mois à vivre tout au plus , ….

Il nous explique que lorsqu'on perd autant de poids c'est que la personne est en phase terminale , il me montre les résultats de l'IRM retranscrit sur un dessin d' homme façon planche anatomique.

Il y a des métastases de partout .

Je retourne chez lui, mon père rentre de sa seconde chimie d'ailleurs pourquoi lui a t on donné cette putain de chimio qui la tué dans de grandes souffrances malgré la morphine à haute dose

HONTE à ce putain de système!!!!

Je ne lui dis pas , je lui dis que dès qu'il a fini ses séances de chimio et dès que nous avons les résultats ,il sera soigné a Gustave Roussy, il me répond je ne sais pas je n'y connais rien je te fais confiance ….

Le soir même il se retrouve aux urgences , le lendemain on le retrouve attaché avec des sangles parce qu'il est agité …..Je crois REVER ils l'ont attachés comme un animal !!!!

Non il n est pas agité !!! il souffre autant psychologiquement que physiquement malgré sa morphine bande d'abrutis pour rester polie, lui qui était le pilier de la famille , lui qui était immortel à nos yeux , se retrouvait dans un état de diminution tel que ,comme il l'avait toujours exprimé, si un jour je suis malade et qu'il n'y a plus rien à faire pas d'acharnement thérapeutique, laissez moi mourir, j'ai bien vécu, mes enfants sont grands….

Ils l'ont sédaté à notre demande, lui ont enlevés les sangles et alors a commencé le second enfer de cette maladie: la chimio qu'il n'aurait jamais du avoir si on nous avait dit la vérité, puisqu'il était en phase terminal.

Son foie a éclaté …..

Il nous quittait le 21 juin 2011

En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
En Mémoire de mon Papa
Tag(s) : #Témoignages

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :